RSS

Archives de Tag: vêtements

Accro depuis peu

VPAbonnée au site Vente Privée depuis 2004, j'ai toujours eu une attitude très mesurée quant à la fréquence de mes commandes. J'ai même réussi l'exploit à me passer de ce site, devenu pourtant incontournable, pendant 5 ans. Et puis, depuis quelques temps, je m'aperçois que je suis devenue une accro au shopping ; je ne dirais pas une " Fashionista ", mais une véritable mordue du site en ligne.

Pour preuve, je ne raterai pour rien au monde les ventes VP Summer Camp qui regroupent plusieurs marques sous une seule et même banderolle. Débutant à 9h00 parfois 12h00, ces ventes flash ont une quantité extrêmement limitée des produits mis en ligne, et il n'est pas rare de voir les stocks épuisés en un temps record (au bout de 10 minutes, en général).

Autre bonne idée, de ce site à l'occasion de ces VP Summer Camp, c'est de permettre à la ménagère-internaute-fashionista de pouvoir regrouper tous ses achats dans un seul et même panier, sans être obligée de payer des frais de ports supplémentaires. 

Le seul point noir reste, encore et toujours, les délais de livraison très longs et honnêtement, je me suis demandée si il était bien opportun de commander des tongs que je ne recevrai qu'au début du mois de septembre. Sur ce point, Cher-et-Tendre a fait voler en éclats tous mes scrupules m'informant que " je pouvais toujours garder ces chaussures d'été pour la saison prochaine ". Merci pour l'information, je n'en attendais pas tant de sa part !

Alors oui, je suis devenue, bien malgré moi et sans m'en rendre compte, une accro du shopping ; la faute à Londres m'a donné des envie d'achats !

 
3 Commentaires

Publié par le 13 août 2013 dans Uncategorized

 

Étiquettes : , , , , , ,

Le mystère de la chaussette égarée

13 Novembre 2011 - Mais où est ma chaussette !Les mamans qui doivent gérer le linge de leurs tribus seront certainement d'accord avec moi ; il se passe des choses curieuses dans les armoires lorsque l'on a le dos tourné. Les vêtements, et plus particulièrement, les chaussettes, semblent être frappées d'autonomie ; elles disparaissent, se cachent dans les recoins de la maison, montrent un bout de tissus, disparaissent à nouveau,  pour mieux réapparaître au moment où on s'y attend le moins et surtout à l'endroit où on s'y attend le moins.

Qui n'a jamais perdu de précieuses minutes à chercher la fameuse chaussette grise que l'on avait pourtant soigneusement rangé au fond de son tiroir ? Qui n'a jamais pesté contre cette paire totalement dépareillée ? Qui n'a jamais retourné son placard à la recherche de sa chaussette perdue ?

Pour ma part, c'est un mystère que je n'ai jamais réussi à élucider et à mon avis, je n'aurais jamais le mot de la fin de ce tour de passe-passe bien curieux.

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 novembre 2011 dans Vie de famille

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Il n’est pas beau, mon t-shirt ?

A l'heure où l'uniformisation se fait de plus en plus pressante, la mode est un des bastions à présenter des produits vraiment originaux, si l'on prend la peine de chercher un peu ; et il faut bien le dire, la toile regorge de sites qui permettent à chacun et chacune de ne pas porter le même pull (t-shirt, pantalon, sweat-shirt) que sa voisine de pallier

Logo Direction le site Artiz.fr et là, c'est une véritable caverne d'Ali Baba qui s'ouvre sous nos yeux ébahis. Le site propose aux internautes d'acheter des créations du site (avec un choix incroyable de modèles, de motifs) mais il donne également la possibilité de créer son propre vêtement (ou accessoire) à partir d'une base de données conséquentes. Sans détailler, on choisit son modèle de vêtement, son motif, sa couleur de vêtement, son texte (et son emplacement) et de valider le tout. Simplissime d'autant qu'on a un choix fou à tous les étages !

Le petit plus du site, c'est également la possibilité d'accéder à un onglet " Création par Designer " mais aussi de proposer ses créations à la vente par le biais de l'onglet " Espace Créateur ".

Simplissime !

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 juillet 2011 dans Design

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Vinta-Quatre – La mode made in Périgord

17 Avril 2011 - Vinta quatre Le Périgord est d'abord connu pour son histoire, pour sa gastronomie, ses châteaux aussi ; mais c'est une région nettement moins connue pour son textile et pourtant, le site Vinta-Quatre propose des vêtements pour petits et grands. Mais ces vêtements, loin d'être de simples bouts de tissus, revendiquent la même identité et surtout la même fierté d'être Périgordin(e). Par conséquent, acheter un produit Vinta-Quatre s'apparente souvent à l'affirmation de ses origines.

Pour permettre à tout le monde de s'habiller, Vinta-Quatre vend donc des vêtements plutôt sympa et qui vont à tout le monde : petits et grands, mince, costauds, il y en a pour tous les goûts mais avec toujours cette référence au sud-ouest.
Pour ma part, j'ai un petit faible pour les body fille/garçon aux titres explicites (Body Cro-Cool et Body Cro-Belle)

Chaque mois, le responsable du site organise un concours photo mettant en scène les vêtements achetés sur le site en ligne. Et cela peut donner une petite idée de la réputation grandissante de ces t-shirts et accessoires " made in 24 ". Les fans du ballon ovale ne seront pas en reste avec une collection " Rugby ". Pour les accessoires, là aussi, l'identité du sud-ouest est présente grâce aux logos imprimés sur leurs besaces.

Bref, voici un site sympathique, vivant, comme le Périgord, que je conseille vivement !

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 avril 2011 dans Design

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le temps des braderies est revenu… youpi !

Photo 118

Photo 119

Lorsque, comme moi, on est à la tête d'une tribu de trois enfants, on développe rapidement des capacités à sauter sur tous les bons plans qui se profilent à l'horizon ; et quant je parle de bons plans, j'exclue d'office les pseudos bonnes affaires qui sont distillées par la grande distribution ; en effet, à chaque fois, les consommateurs pensent à un feu d'artifice et se retrouvent, au final, avec un pétard mouillé.

 

Non, je parle de la saison des braderies qui a lieu deux fois par an et qu'il faut surveiller de très près pour ne pas rater de bonnes affaires. Et des bonnes affaires, nous en avons fait ce week-end, ce qui nous a permis d'habiller les 3E au grand complet mais surtout de trouver également des vêtements à un prix défiant toute concurrence.

Photo 120En photo, j'ai mis un t-shirt Van Dutch vendu 1,50 € (les deux pièces), une paire de ballerines en toile fleurie achetée 2 €, un sweat-shirt Nike (pour moi) acheté 3 €. Mais j'aurais aussi  pu mettre en photo le polo de rugby de marque Adidas, neuf à 5 €, le pull Chipie rouge payé 0,50 € ! C'est vrai qu'il faut fouiner un peu sur internet, se déplacer et ne pas hésiter à fouiller une fois à la braderie, mais cela en vaut vraiment la peine ; et puis, il faut faire preuve d'un peu de physionomie surtout lorsque les vendeurs sont présents. Pour ma Grande, j'ai ciblé des petites jeunes de 14 ans qui vendaient des t-shirts et des jeans qui convenaient parfaitement. Pour Christophe, c'est la discussion avec la vendeuse qui a permis de dégotter également un T-shirt Schott caché dans un carton et vendu une bouchée de pain.

Au final, tout le monde s'y retrouve et c'est déjà ça.

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 avril 2011 dans Design

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Mon parcours chez Captain Torture – Etape 3 : Jamais plus jamais

Non Petit rappel d'une histoire qui remonte à 2009, période trouble et mouvementée.

A l'époque, je voulais me faire un complément de revenu et je m'étais tournée vers la vente à domicile via la marque Captain Tortue.

J'avais assisté à une réunion, rencontré d'autres vendeuses débutantes, confirmée ou aspirantes comme moi, rencontré la superviseuse et j'avais sauté le pas.

Mon dernier post à propos de Captain Tortue date du moment où je recevais les vêtements nécessaires à ma première présentation, et puis silence radio sur ce sujet. Et pour cause….

J'ai très vite abandonné la partie, me rendant compte que décidément, je n'étais pas faite pour la vente à domicile et qu'on pouvait toujours agiter sous mon nez la perspective de gains très intéressants, c'était non. J'ai pourtant essayé en organisant des réunions qui, malgré tout, se sont montrées plutôt rentables ; mais non, j'ai eu beau faire, j'ai préféré abandonner ce domaine où je ne suis vraiment pas à l'aise. Et puis, sincèrement, le prix des vêtements me paraissaient parfois excessif ; d'accord, la qualité était réelle, d'accord, c'était bien coupé et la matière n'a jamais bougé. Mais franchement, je trouvais que c'était cher, trop cher.

Résultat, il a fallu que je rembourse l'intégralité des collections Femme / Enfant à la société Captain Tortue.  Car il faut bien le dire à celles qui se lancent dans l'aventure, il y a toujours un prix à payer et il faut bien lire le contrat que l'on signe ; j'attire l'attention, plus particulièrement, sur la période d'essai qui est, généralement, d'un mois. Il faut réfléchir très vite, car il n'y a que pendant ce court délai que l'on peut se rétracter sans dommage financier. Après, c'est trop tard et il faut passer à la caisse.

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 mars 2011 dans Uncategorized

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Braderie de La Chapelle Rablais

Photo 023 

Cette braderie donne le coup d'envoi de cette nouvelle saison qui, je l'espère, sera riche en trouvailles pour toute la famille. Pour cette première édition 2010, c'est en famille que nous nous sommes rendus à La Chapelle Rablais, petit village perdu au milieu de la campagne seine-et-marnaise. Au passage, je remercie Mamie Jo pour m'avoir donné le tuyeau, nous avons fait des affaires très intéressantes.

  • 2 débardeurs bleu pétrole pour fillePhoto 025
  • 1 paire de ballerines vertes en toile T38
  • 1 paire de ballerines rouges en toile T38
  • 1 paire de Nike Shox Rival (312843-103) T46
  • 1 veste cintrée marron foncé en velours, marque H&M, T34
  • 1 pyjama Petit Bateau 18 mois
  • 1 pyjama 18 mois
  • 1 pyjama Sucre d'Orge 18 mois
  • 1 pyjama Disney 24 mois

Je vous le donne le prix total de ce lot ? 20  euros ! Les vêtements sont tous en très bon état, voire neuf pour les pyjamas ; les Nike ont juste eu besoin d'un petit coup d'éponge sur le tour de la semelle, mais c'est tout. Comme quoi, cela vaut le coup de se déplacer !

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 mars 2010 dans Vie de famille

 

Étiquettes : , , , ,