RSS

Archives de Tag: maladie

 » Elysium  » – Sanglant, éprouvant


ElysiumL'histoire
: 2154, la Terre n'est plus qu'un immense champs de ruine incapable de subvenir aux besoins d'une population sans cesse en augmentation. La pauvreté, la saleté, la maladie sont le lot quotidien de ces humains qui survivent. Au-dessus de leur tête, sur le vaisseau baptisé Elysium, les plus fortunés se sont regroupés, ignorant ce qu'il se passe sur Terre. Jusqu'au jour où Max va changer la donne au péril de sa vie.

Mon avis : Sanglant, violent, à ne pas mettre entre tous les yeux, Elysium pose la question du destin qui doit s'accomplir. Matt Damon est surprenant sans cheveux, mais n'a aucun mal à se glisser dans la vie de ce personnage dont le passé lui colle à la peau. Dopé à l'adrénaline, avec une intrigue qui ne laisse que très peu de place aux sentiments, Elysium est un bon film d'action. On peut cependant lui reprocher une intrigue simpliste avec des ficelles vieilles comme les premiers films en noir et blanc.

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 août 2013 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

La vie est injuste

DeadJe pourrais me lamenter sur mon sort, pleurer ma maison partie en fumée ; je pourrais me repaître de cette perte, vivre dans les souvenirs de ce qui fut mon existence jusqu'à cette date fatidique. Mais il y a des situations, des drames qui valent toutes les douleurs du monde.

Perdre un enfant n'est pas dans la logique des choses ; un père, une mère ne devrait jamais voir son enfant partir en premier.

C'est malheureusement la triste réalité que traverse une personne que je ne fréquente pas personnellement, mais que j'ai eu l'occasion de croiser ;  on peut rester insensible à beaucoup de choses, mais pas au décès d'un enfant. 
Même si c'est inéluctable, même si il n'y a aucune échappatoire, même si l'on est averti, prévenu par le corps médical, on garde au fond de son coeur le secret espoir d'un sursis, même ténu, d'une deuxième chance, d'une prolongation.

Alors, lorsque l'irrémédiable arrive, lorsque le dernier souffle d'un petit être s'échappe, qu'une chappe de plomb s'abat sur ses épaules,  on se raccroche à ce qu'on peut, en se disant qu'il valait mieux qu'il parte plutôt que de souffrir. Mais cela n'atténue en rien la douleur, le gouffre qui s'ouvre sous nos pieds et ce sentiment terrible d'injustice, cette envie d'hurler sa haine à s'en déchirer les poumons.

Le voilà donc parti, laissant son père, sa mère, sa famille, ses proches, tous ceux qui l'aimaient dans le désarroi, seuls et désemparés. Certes, la mort n'est qu'un passage, une porte qui s'ouvre vers autre chose, mais c'est avant toute autre chose une épreuve qu'il faut pouvoir traverser…

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 août 2013 dans Divers

 

Étiquettes : , , , , , ,