RSS

Archives de Tag: luxe

Ceci est bien une horloge !

IMG2015824195259251950D’un design résolument épuré, cette horloge allemande est un bijou de perfection.

Déclinée en 4 styles (Classic, Large, Touch ou W), l’horloge Qlocktwo est une nouvelle approche du temps, une nouvelle façon d’appréhender l’heure.

La face du produit est maintenue par des aimants et est interchangeable. Proposé en acier inoxydable brossé ou en verre synthétique poli, cet objet est également disponible en sept coloris.

Le prix est, bien sûr, en rapport avec cet objet d’exception. Comptez environ 1000 € pour le modèle qui illustre ce billet.

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 août 2015 dans Design

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Beauté fatale

SAM_0833Deauville a cette particularité de concentrer, en son centre, un nombre impressionnant de véhicules tous plus beaux les uns que les autres. En témoigne cette Lamborghini garée négligemment… pour le plus grand bonheur d'Enzo qui a pu rêver un instant.

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 août 2012 dans Uncategorized

 

Étiquettes : , ,

 » Le casse de Central Park  » – Sympathique et enjoué

CasseL'histoire : Un milliardaire qui détourne l'argent d'employés d'un immeuble luxueux, voilà qui n'est pas banal ; mais lorsque ces salariés décident d'employer les grands moyens pour récupérer leur pécule, ce n'est pas courant non plus. C'est pourtant ce que va décider Josh Kovaks, accompagnés de ses compères et de Slide, fripouille invétérée. Habitués à gérer les moindres désirs des locataires de cet immeuble luxueux, Kovaks, et ses camarades vont tenter le casse de leur vie, au nez et à la barbe du FBI.

Mon avis : La galerie de portraits est savoureuse et pour une fois, Ben Stiller ne perd pas son temps à grimacer ou à gesticuler dans tous les sens. Quant à Eddie Murphy, il est parfait dans son rôle de voleur magouilleur et grande gueule. Il y a de bonnes réparties et l'histoire est sympathique.  Il y a bien sûr des situations totalement improbables, mais peu importe, au fond, que la ficelle soit énorme. On se prend d'affection pour ces salariés qui, au fond, ne réclament qu'une seule chose : récupérer leur bien, et on les comprend.

 
1 commentaire

Publié par le 30 novembre 2011 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , , , , ,