RSS

Archives de Tag: film

 » Crimson Peak  » – Jamais dans ce manoir !

Crimson-Peak-SkullL’histoire : A la suite de la mort violente de son père, la jeune Edith Cushing se marie avec Sir Thomas Sharpe et s’installe dans le manoir de son bien-aimé qui vit également avec sa soeur Lucille Sharpe. Seule dans cette bâtisse qui semble vivre, la jeune mariée va être confrontée à de terribles secrets.

Mon avis : Guillermo del Toro investit de nouveau le grand écran dans cette fable horrifique où l’amour (incestueux ou pur), la haine et la terreur se disputent le premier rôle.On notera la composition absolument réussi de Jessica Chastain et surtout, la présence oppressante du manoir d’Allerdale Hall où je n’irais pas pour tout l’or du monde.

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 octobre 2015 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

 » Dark Skies  » – Réveillez-moi quand c’est terminé !

21003160_20130503160026901.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxL'histoire : La famille Barrett est l'archétype de la famille sans histoire qui vit dans une banlieue paisible. Jusqu'au jour où des phénomènes étranges se manifestent dans leur maison, transformant leur vie en enfer. Daniel et Lacy Barrett, les parents, n'auront de cesse de protéger leurs enfants contre une force extra-terrestre qui se déchaîne.

Mon avis : On pouvait s'attendre à beaucoup mieux de la part du producteur de Paranormal Activity et malheureusement, on est loin, très loin du compte. Pourtant, l'idée de départ était plutôt bonne, mais on ressort de la séance avec une impression de ne pas en avoir eu assez. D'accord, il y a bien une ou deux scène où l'on sursaute, mais je m'attendais à avoir beaucoup plus peur que cela.

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 juillet 2013 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , ,

 » La Vraie Vie Des Profs  » – Pour ado seulement

20388774.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxL'histoire : Après une énième ânerie, Albert et JM, élèves dissipés de 5ème,  sont contraints de participer au journal de leur collège et de cotoyer les bons élèves de leur établissement. Honte suprême ! Mais une " pure " idée va germer dans leurs cerveaux : mettre en ligne un site internet relatant la vie cachée de leurs professeurs. Ils vont ainsi plonger dans l'intimité de leurs enseignants en y mettant les moyens. Leur devise ? La vie est trop courte pour être petite.

Mon avis : Mon avis sera très bref. Pour ados uniquement, dans une tranche d'age allant de 10 à 13 ans. Pour le reste, c'est nul. C'est même à se demander comment certains acteurs ont pu se laisser embarquer dans un film pareil.

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 février 2013 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , ,

Les planches en vrai

SAM_0778En entendre parler, c'est bien, les voir vraiment, c'est mieux.

Ces planches mythiques sont synonymes, pour les amoureux du cinéma, de festival, de stars, de glamour.

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 août 2012 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , ,

 » Le Chat Potté  » – Quel félin !

Le chat pottéL'histoire : Avant que ce chat ne croise la route de Shrek, Chat Potté avait une vie faite d'aventures et de périples. Dans le récit fait ici, Chat Potté va s'allier à la féline et rusée Kitty Pattes de Velours et Humpty Alexandre Dumpty. A eux trois, ils vont tenter de mener à bien une périlleuse mission : voler la très convoitée Oie aux Oeufs d'or et sauver, surtout, toute la ville où Potté a grandi.

Mon avis : Très attachant dans Shrek, ce chat en fait des tonnes dans tous les sens du terme, mais heureusement, les scènes d'action viennent donner beaucoup de rythme à cette histoire qui ravira certainement les petits comme les grands. J'aurais bien aimé voir Le Chat Potté en version originale, histoire de profiter du doublage voix effectué par Antonio Banderas et Salma Hayek, mais ce n'est pas grave. Ce film d'animation permet de passer un bon moment, ni plus, ni moins.

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 décembre 2011 dans Uncategorized

 

Étiquettes : , , , ,

 » Intouchables  » – Merci !

IntouchablesL'histoire : Driss sort tout juste de prison et pour prétendre à ses allocations chômage, il se rend à un entretien d'embauche, pour la forme, persuadé que de toute façon, il ne sera pas retenu. Et pourtant, Philippe, riche aristocrate tétraplégique ayant besoin d'un homme à tout faire, va embaucher Driss pour une période d'essai. De cette curieuse relation va naître, entre les deux hommes, une amitié qui va les rendre… intouchables.

Mon avis : J'ai aimé ; non, j'ai littéralement plongé dans cette histoire pleine de drôlerie, de sensibilité, de pudeur. Dès le début, on se laisse embarquer par ces deux personnages que sont Driss et Philippe, ces deux êtres que tout sépare et qui, pourtant, vont bâtir une amitié solide comme un roc. A coup de Earth Wind and Fire et de Vivaldi, de virées en voiture sur le périphérique, Intouchables nous donne du baume au coeur et c'est une belle, très belle leçon d'émotion jamais pathétique. François Cluzet, acteur hautement confirmé, et Omar Sy, acteur très prometteur, nous livrent, ici, une oeuvre vivante, tout simplement.

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 novembre 2011 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

L’Incroyable histoire de Winter le dauphin

//

Winter 1

L’histoire : Pris dans un filet de pêche et grièvement blessé à la queue, un jeune dauphin femelle est recueilli et transporté à l’hôpital Clearwater où il va être baptisé Winter. Ce sauvetage est la première étape d’un long combat que va devoir mener Winter, aidé dans sa lutte par des spécialistes qui vont mettre leurs connaissances, leurs compétences pour qu’un miracle ne se produise. Et puis surtout, il va y avoir ce petit garçon qui va se jeter de toutes ses forces dans la bataille pour que Winter puisse, un jour, à nouveau nager. Ensemble, ils vont entamer un long très long chemin vers la guérison et surtout, ils vont redonner l’espoir à des milliers d’handicapés à travers le monde

WinterMon avis : Sorti le 2 novembre en salle et tiré d’une histoire vraie, Winter le dauphin s’impose comme étant le film familial par excellence, avec comme acteurs principaux un Harry Connick Jr transfiguré, un Morgan Freeman porté par son rôle et une Ashley Judd rayonnante. La Warner réussit le tour de force de ne jamais tomber dans le mélodrame larmoyant, préférant de loin une vision pleine d’espoir. Un film à regarder en famille, parce que les bons sentiments, on n’en a jamais assez.



//
bpxt_ig= »ligne01_01.gif »;bpxt_ib=8489;bpxt_ic = « 549 »;

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 novembre 2011 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,