RSS

Archives de Catégorie: Divers

Pour Louis et sa famille

UrlAujourd'hui, je suis en bleu ; bleu comme la couleur préférée de ce jeune homme, Louis, parti trop tôt, trop vite, trop loin pour être rattrapé ; bleu, comme l'immensité du ciel, bleu comme la profondeur des océans, bleu comme l'espace où se posent les étoiles.

Puisse ce bleu accompagner Louis dans son dernier voyage et ne jamais quitter sa famille envers qui j'ai une pensée émue.

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2015 dans Divers

 

Étiquettes : , , , ,

Tondu comme un mouton !

Mouton-surfC'est un rituel auquel, comme bon nombre de mes compatriotes, je me soumets chaque année à la même époque ; chaque année, à quelques jours près, je fais exactement la même chose, comme mes voisins, mes amis, mes collègues de travail… je déclare mes impôts sur le revenu.
Certains font cette déclaration à l'ancienne, sur la bonne vieille version papier, et d'autres, comme moi, ont cédé aux sirènes de la modernisation et ont opté pour une dématérialisation totale de ce document tant décrié.

Aujourd'hui, déclarer ses revenus est devenu un jeu d'enfant, où il n'y a plus qu'à vérifier la véracité des données reportées ; fini le temps où il fallait du calme et de la concentration.

Néanmoins, une chose est certaine : je finirai bien par me réincarner en mouton, à force de voir cet impôt augmenter au fil des ans. Mais la comparaison entre cet animal et moi s'arrête là car pour ce qui est de bêler avec le troupeau, ce n'est pas du tout, mais alors pas du tout mon cas. 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 juin 2014 dans Divers

 

C’est qui, ça, Uber ?

UBERNon, Uber n'est pas le nom de mon cousin ; ce n'est pas non plus le nom de mon chien.

Uber, c'est le diminutif d'Uber Taxi, un service révolutionnaire qui vous réconciliera avec l'usage des taxis parisiens.

Fini de lever le bras en attendant désespérément un taxi bienveillant ; fini d'atterrir dans une voiture aux sièges usés et au chauffeur pas toujours très aimable. Terminé l'impression de se faire promener dans les rues de Paris, alors que l'on veut aller d'un point A à un point B.

Avec Uber, c'est simple. Vous téléchargez l'application et vous créez un compte en acceptant la géolocalisation (sinon, ça ne fonctionne pas). Ensuite, le service repère les véhicules les plus proches de vous (berline ou van) et vous indique le temps qui vous sépare. Il n'y a plus qu'à passer commande ;  le temps d'attente et le coût de la course vous est transmis de suite et vous la réglez dans la foulée. Fini les mauvaises surprises. En prime, le chauffeur commandé vous appelle pour s'assurer que ce n'est pas une blague et finaliser la prise en charge.

Pour l'avoir testé samedi soir alors que nous étions en mode sortie-en-famille-fatigués, ce fut une vraie réussite et je recommande chaleureusement ce service qui met un vrai coup de jeune dans l'utilisation d'un taxi.

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 décembre 2013 dans Divers

 

Étiquettes : , , , , , ,

La vie est injuste

DeadJe pourrais me lamenter sur mon sort, pleurer ma maison partie en fumée ; je pourrais me repaître de cette perte, vivre dans les souvenirs de ce qui fut mon existence jusqu'à cette date fatidique. Mais il y a des situations, des drames qui valent toutes les douleurs du monde.

Perdre un enfant n'est pas dans la logique des choses ; un père, une mère ne devrait jamais voir son enfant partir en premier.

C'est malheureusement la triste réalité que traverse une personne que je ne fréquente pas personnellement, mais que j'ai eu l'occasion de croiser ;  on peut rester insensible à beaucoup de choses, mais pas au décès d'un enfant. 
Même si c'est inéluctable, même si il n'y a aucune échappatoire, même si l'on est averti, prévenu par le corps médical, on garde au fond de son coeur le secret espoir d'un sursis, même ténu, d'une deuxième chance, d'une prolongation.

Alors, lorsque l'irrémédiable arrive, lorsque le dernier souffle d'un petit être s'échappe, qu'une chappe de plomb s'abat sur ses épaules,  on se raccroche à ce qu'on peut, en se disant qu'il valait mieux qu'il parte plutôt que de souffrir. Mais cela n'atténue en rien la douleur, le gouffre qui s'ouvre sous nos pieds et ce sentiment terrible d'injustice, cette envie d'hurler sa haine à s'en déchirer les poumons.

Le voilà donc parti, laissant son père, sa mère, sa famille, ses proches, tous ceux qui l'aimaient dans le désarroi, seuls et désemparés. Certes, la mort n'est qu'un passage, une porte qui s'ouvre vers autre chose, mais c'est avant toute autre chose une épreuve qu'il faut pouvoir traverser…

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 août 2013 dans Divers

 

Étiquettes : , , , , , ,

Un rêve éveillé

IMG_3387Rencontrer un membre de la Patrouille de France, c'est un peu comme rencontrer un grand chef lorsque l'on souhaite en faire son métier.

Ce fut pourtant possible pour notre fille qui a pu discuter quelques instants avec Steve Margottin. Elle a pu ainsi mesurer les exigences demandées par le métier de pilote dans l'armée de l'air.

Un grand moment pour Emma et pour nous également…

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 juin 2013 dans Divers

 

Étiquettes : , , , , ,

Un rien l’amuse

IMG_1005Cette photo d'Eloïse a été prise avant que nous allions au Parc des Félins.

Heureuse et insouciante, Eloïse était surtout concentrée sur la tige qu'elle tient entre ses mains ; pour elle, à ce moment-là, j'étais totalement invisible, inexistante. Je pense qu'elle ne s'est rendue compte de rien.

Après coup, elle a trouvé la photo très " zolie ".

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 juin 2013 dans Divers, Vie de famille

 

Étiquettes : , , , ,

 » Les vraies housewives  » – Le pire est atteint


Les-vraies-housewives-de-nt1-font-leurs-debuts-a-la-television-ce-soir_140786_w250Je pensais que la télévision française nous avait offert le pire de la téléréalité, mais il semble que cela ne soit pas le cas et que les producteurs, en mal de sensations fortes, n'aient pas encore tout à fait atteint le fond.

En effet, depuis trois semaines, la chaine NT1 nous gratine des tranches de vies de 5 françaises de plus de 40 ans, vivant à Beverly Hills et qui affichent une fortune indécente. Et il semble que le mot d'ordre de cette brochette de cougars soit " Toujours plus ". Toujours plus de bling-bling, toujours plus de botox, toujours plus de tout, pourvu que ces dames puissent dépenser leur argent, ou celui de leur conjoint, comme elles l'entendent, au risque de choquer monsieur et madame tout le monde.

Je ne m'étalerai pas sur les visages refaits de ces femmes, dont les traits sont tirés à l'extrême, jusqu'à faire peur, à l'instar de Karine qui ne rigole pas, mais alors, pas du tout sur ses photos de présentation ; on peut également comparer Christine à notre Dorothée nationale (ceux qui sont nés après 1980 ne connaissent pas forcément) ; quant à Christina et Natalie, elles auraient toutes les deux pu obtenir les premiers rôles du film La mort vous va si bien. Seule Soumaya s'en tire plutôt bien, assumant son physique 100 % naturel et un regard pétillant.

Pour le reste, rien ne change : du luxe, des voitures puissantes, d'immenses propriétés, des bijoux et des chiffres qui donnent le mal de mer. Rien de neuf sous le soleil de la téléréalité où, comme d'habitude, on adhère… ou pas.

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 mars 2013 dans Divers, Insolite

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,